SOLDES D'HIVER : JUSQU'À -30% SUR UNE SELECTION DE PRODUITS JUSQU'AU 31 JANVIER ! LIVRAISON GRATUITE EN 48H

Tout savoir sur le CBD et les troubles alimentaires

Les troubles alimentaires sont des pathologies fréquentes en France, 10 % de la population serait concernée. Il en existe trois formes : l’anorexie, la boulimie et l’hyperplasie boulimique. Chaque trouble engendre des conséquences physiques importantes, nuisant à la santé globale. Pour lutter contre ces troubles du comportement alimentaire, le CBD est étudié comme potentielle piste. Peut-il être une solution naturelle ? Comment peut-il agir sur ces troubles ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le cannabidiol et les TCA.

Qu’appelle-t-on « troubles des conduites alimentaires » ?

Les troubles des conduites alimentaires ou TCA, sont des affections complexes où les comportements face à la nourriture, le corps et le poids sont altérés.

Ces troubles entraînent des pratiques alimentaires inhabituelles et ont des répercussions nocives sur la santé mentale et physique. Il en existe trois types distincts : L’anorexie qui se traduit par une malnutrition voire une dénutrition. L’individu refuse de s’alimenter pour favoriser une perte de poids ou éviter de grossir. La boulimie qui se caractérise par des crises où d’importantes quantités de nourritures sont ingurgitées, puis suivies de comportements compensatoires (vomissement, prise de laxatif, jeûne, exercice physique excessif). L’hyperphagie boulimique qui est aussi liée à un besoin irrépressible de manger, sans avoir faim, et sans comportement compensatoire. Elle est souvent liée à un surpoids.

Les troubles des conduites alimentaires peuvent être provoqués par plusieurs facteurs. Il y a d’abord les facteurs socioculturels et individuels. En effet, ils sont souvent le résultat d’un problème d’image du corps (dysmorphophobie) et d’une mauvaise estime de soi. Mais aussi, ils peuvent résulter de facteurs psychologiques (dépression, stress, maladie mentale) ou génétiques. Plus récemment, il est apparu que les TCA pouvaient être le résultat de perturbations du microbiote intestinal ou de facteurs épigénétiques.

Le CBD est-il une solution pour combattre les TCA ?

Dès le TCA diagnostiqué, les spécialistes recommandent une prise en charge multidisciplinaire : médecin traitant, médecins spécialisés, psychiatre ou psychologue et nutritionniste.

Voyons les potentielles actions du CBD pour aider à soulager les symptômes de ces troubles de l’alimentation.

Le rôle du CBD dans l’anorexie

L’anorexie mentale touche principalement les femmes et est, dans 50 % des cas, associée à des épisodes boulimiques.

Elle se caractérise par trois symptômes : Un refus de manger. Un IMC inférieur à 17,5 kg/m2. Une fausse perception de soi : le patient refuse de voir sa maigreur et possède une vision déformée de son corps.

L’anorexie mentale peut également provoquer une obsession alimentaire, des troubles digestifs, un dérèglement menstruel, un ralentissement de la croissance, une hyperactivité ou un surinvestissement intellectuel. Dans 5 à 6 % des cas, l’anorexie conduit à un suicide, lorsqu’elle dure depuis plus de 5 ans.

Les études sur le CBD et l’anorexie sont encore minces, mais il pourrait devenir un allié. Tout d’abord, le CBD calme les états anxieux et permet de réguler l’humeur grâce à ses bienfaits relaxants et anti-dépressifs. Il pourrait aider les personnes atteintes à retrouver une meilleure relation avec la nourriture en changeant leur perception qu’elles ont d’elles-mêmes.

Ensuite, le CBD permet de réguler la sensation de faim. Il aurait ainsi le potentiel de stimuler l’appétit des personnes anorexiques pour qu’elles aient envie de manger.

CBD : une solution pour la boulimie ?

La boulimie se traduit par une consommation d’une grande quantité d’aliments de manière compulsive, sur une période courte, suivie d’un comportement compensatoire. Ce trouble est lié à une sensation de perte de contrôle et de culpabilité. C’est pourquoi, la personne atteinte cherche à éliminer la nourriture qu’elle à avaler en se faisant vomir, en prenant des laxatifs ou en jeûnant.

La boulimie induit des conséquences néfastes physiques (troubles du sommeil, mal d’estomac, fluctuation du poids) et mentales (troubles anxieux et addictifs). Grâce à son rôle régulateur, le CBD pourrait aider à rééquilibrer le système endocannabinoïde et diminuer la production de ghréline, responsable de la faim. La prise de CBD se place comme une alternative potentielle pour aider les personnes boulimiques à combattre les fringales. Ainsi, les envies compulsives de manger pourraient être diminuées et mieux maîtrisées.

De plus, le CBD est un excellent anti-stress et est bénéfique pour se détendre, réduire l’anxiété et lutter contre la dépression. Il agit donc sur le mental pour retrouver un meilleur bien-être psychique.

Le CBD peut-il réguler l’hyperphagie ?

L’hyperphagie est le TCA le plus commun. Il touche entre 3 et 5 % de la population, hommes et femmes confondus. Souvent, l’hyperphagie est vécue dans le plus grand des secrets.

Ce trouble se manifeste par le fait de manger une importante quantité de nourriture sans avoir faim, de manière rapide, jusqu’à ressentir une gêne abdominale. L’hyperphagie est aussi associée à un dégoût de soi, une culpabilité après les crises et un état dépressif. Elle peut causer un surpoids, des problèmes digestifs, une absence des signaux de satiété et une fatigue chronique.

Encore une fois, le CBD peut être utilisé pour réguler l’appétit et limiter le besoin compulsif de manger. Il rééquilibre le système endocannabinoïde pour retrouver une sensation de faim et un rapport sain aux aliments.

Grâce à ses effets apaisants, le CBD agit sur les émotions et le stress pour améliorer la santé mentale. Il peut ainsi aider les personnes atteintes d’hyperphagie à réguler leur état émotionnel et à ne pas le compenser par la nourriture.

Mieux comprendre l’effet du CBD sur la faim

Le système endocannabinoïde, dont nous sommes tous dotés, a un rôle crucial dans l’apparition de l’appétit et de la sensation de faim. Lorsque nous avons l’estomac vide, deux hormones envoient des signaux au cerveau : la ghréline et la leptine. C’est ce qui déclenche notre envie de manger. Mais parfois, celles-ci sont déséquilibrées et produites en trop grandes quantités. En régulant leur production, il est possible de mieux contrôler sa faim. C’est ce que va faire le CBD. En tant que phytocannabinoïde, il interagit avec les récepteurs du système endocannabinoïde afin de rééquilibrer les fonctions de l’organisme. En cas de surproduction des hormones responsables de la faim, il participe à les diminuer et ainsi à lutter contre les envies de manger compulsives.

Commandez en toute sécurité !
Paiement sécurisé par CB
Livraison Discrète et Gratuite !

48h

Service client à votre écoute !
01-84-60-19-25
Produits 100% Légaux !
Taux de THC  inférieur à 0,2% 
 

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,