SOLDES D'HIVER : JUSQU'À -30% SUR UNE SELECTION DE PRODUITS JUSQU'AU 31 JANVIER ! LIVRAISON GRATUITE EN 48H

Tout savoir sur le CBD et les maladies neurodégénératives

Tout savoir sur le CBD et les maladies neurodégénératives

Il existe plusieurs maladies neurodégénératives qui entraînent à la fois des complications motrices et cognitives. Parmi les plus courantes, on peut citer la maladie de Parkinson, l’Alzheimer, la maladie de Huntington et la sclérose latérale amyotrophique. Pour apaiser les symptômes des patients, le CBD se place comme une potentielle solution de phytothérapie. Voici comment les propriétés naturelles de cette molécule de chanvre peuvent aider à soulager les patients.

Qu’est-ce qu’une maladie neurodégénérative ?

Une maladie neurodégénérative est une maladie chronique, progressive, qui est causée par un dysfonctionnement du système nerveux central. Pour bien le comprendre, le système nerveux gère le bon fonctionnement des organes, les informations sensorielles et la coordination motrice. Il est constitué de cellules nerveuses.

Dans le cas d’une maladie neurodégénérative, les neurones se dégradent progressivement et ne se renouvellent pas. C’est ce qu’on appelle la neurodégénérescence. Le système nerveux ne peut plus assurer l’ensemble de ses fonctions. En conséquence, les patients connaissent des difficultés motrices, perceptives et cognitives. Il existe plusieurs maladies de ce type.

Pour n’en citer que quelques-unes : la maladie d’Alzheimer, la chorée de Huntington, la maladie de Charcot, la maladie de Parkinson. Les troubles dégénérescents n’ont pas de traitement curatif. Les solutions s’appuient sur le traitement des symptômes pour soulager les patients.

Quel est le lien entre CBD et maladie neurodégénérative ?

Le CBD a un potentiel prometteur pour, à la fois, calmer les symptômes de ces troubles et les prévenir. Il faut se pencher sur l’action du CBD sur le système endocannabinoïde, dont nous sommes tous dotés. C’est dans ce système qu’a lieu la régulation du système nerveux central et du système immunitaire. Dans ces systèmes, nous retrouvons des récepteurs cannabinoïdes. Ce qui signifie que chaque être humain est sensible aux molécules du cannabis, dont le CBD.

Dans le cadre des maladies neurodégénératives, ce sont les récepteurs CB1 qui sont intéressants, puisqu’ils sont liés au système nerveux. Ils sont situés dans la moelle épinière et dans les tissus du cerveau. Lorsque le CBD se fixe sur ces récepteurs, ses propriétés actives naturelles interagissent avec la douleur, les émotions, la motricité et la mémoire. En plus, il faut noter que le CBD ne provoque pas d’addiction et n’est pas psychoactif.

L’action du CBD sur les différentes maladies neurodégénératives

Le CBD peut-il calmer la maladie de Parkinson ?

La maladie de Parkinson touche près de 200 000 personnes en France, ce qui fait d’elle le second trouble neurodégénératif le plus courant. Il s’agit d’une pathologie évolutive en 5 stades, qui devient de plus en plus handicapante. Elle se caractérise par la destruction des cellules responsables de la production de dopamine. Cela entraîne une déficience des fonctions motrices, ce qui provoque des tremblements involontaires.

En plus de ce symptôme, elle peut induire des raideurs musculaires, une lenteur des mouvements ou une perte de la motricité. La maladie de Parkinson implique également des troubles du sommeil, des troubles de l’humeur et parfois une dépression. Le CBD se révèle efficace pour réduire les symptômes de la maladie et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes.

En effet, ses bienfaits anti-inflammatoires et antioxydants permettent de calmer les inflammations et d’aider les neurones à se régénérer. De la même manière, le CBD régule les tremblements musculaires et a un effet relaxant et antidépressif.

Alzheimer et CBD : une solution naturelle ?

La maladie d’Alzheimer est l’affection neurodégénérative la plus courante, avec près d’1 million de personnes atteintes en France. Elle provoque la détérioration des cellules nerveuses, ce qui cause une accumulation des protéines bêta-amyloïdes et des protéines tau.

Selon les stades, les patients souffrent de troubles de la mémoire, d’aphasie, d’une désorientation spatiale, des difficultés de raisonnement. Plus la maladie avance, plus les gestes du quotidien deviennent complexes, la personne perd son autonomie. Les études sur l’impact du CBD dans la maladie d’Alzheimer sont toujours en cours. Mais les premiers résultats sont prometteurs.

Le CBD permettrait de renforcer les fonctions cognitives et la mémoire. Mais aussi, les vertus anti-stress du cannabidiol sont bénéfiques pour détendre les patients, les aider à mieux dormir et réduire les crises d’angoisse.

Le cannabidiol peut-il calmer les symptômes de la SLA ?

La SLA ou maladie de Charcot est une maladie assez peu connue qui cause la destruction des neurones responsables des mouvements musculaires du corps. À terme, les personnes atteintes ne peuvent plus bouger et parler. La sclérose latérale amyotrophique induit de multiples symptômes comme une faiblesse musculaire progressive, des spasmes musculaires, une incohérence dans les discours. Puis, une paralysie des muscles moteurs, de la phonation et de la déglutition. Dans le cadre de la SLA, le CBD serait bénéfique à divers niveaux.

Tout d’abord, il aide à détendre les muscles grâce à ses propriétés apaisantes et anti-douleurs. Il est aussi un soutien pour réduire les troubles du sommeil et stimuler l’appétit. Mais aussi, il contribue à réguler la production de salive, qui a tendance à augmenter en raison des troubles de la déglutition.

Le CBD pour apaiser les troubles de la maladie de Huntington ?

La maladie de Huntington est une maladie orpheline et héréditaire. Elle se traduit par des anomalies dans la fabrication de la protéine huntingtine. Elle provoque des troubles moteurs, des problèmes de mémoire, d’attention et favorise la défense. Elle peut aussi entraîner des troubles psychiatriques comme une dépression ou de l’agressivité. Dans le cadre de cette maladie, le CBD pourrait réduire l’ensemble des symptômes grâce à ses diverses propriétés anti-inflammatoires et calmantes.

C’est aussi un excellent neuroprotecteur de par ses bienfaits antioxydants. Il permet ainsi d’apporter un meilleur bien-être aux patients, même s’il n’a pas vocation à guérir la chorée d’Huntington. Comme pour les autres maladies dégénératives, le CBD peut s’utiliser en huile. C’est la méthode la plus efficace et pratique pour ressentir des effets durables et rapides.

Le dosage est à adapter selon la personne et le besoin. Il ne faut pas hésiter à échanger avec un professionnel de santé avant toute consommation.

Commandez en toute sécurité !
Paiement sécurisé par CB
Livraison Discrète et Gratuite !

48h

Service client à votre écoute !
01-84-60-19-25
Produits 100% Légaux !
Taux de THC  inférieur à 0,2% 
 

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,