SOLDES D'HIVER : JUSQU'À -30% SUR UNE SELECTION DE PRODUITS JUSQU'AU 31 JANVIER ! LIVRAISON GRATUITE EN 48H

Tout savoir sur le CBD et l’anorexie

Anorexie : de quoi s’agit-il ?

Définition de l’anorexie

L’anorexie fait partie des troubles du comportement alimentaire (TCA). Ce trouble se caractérise par une perte d’appétit, une importante perte de poids et une perception modifiée de son corps. La personne atteinte refuse de s’alimenter pendant une longue période pour éviter de prendre du poids ou pour favoriser une perte de poids. Il s’agit de l’un des troubles du comportement alimentaire les plus communs, avec la boulimie et l’hyperphagie.

L’anorexie peut toucher toute la population. Mais de manière générale, ce sont les jeunes femmes qui en souffrent le plus. Ce trouble a tendance à se déclencher pendant l’adolescence, entre 14 et 17 ans. Il faut par ailleurs noter que l’anorexie peut être associée à des troubles psychologiques et peut mener au suicide. L’anorexie mentale provoque d’importantes carences en vitamines, protéines et autres éléments nutritionnels.

Les symptômes de l’anorexie

L’anorexie possède des symptômes bien définis, reposant sur trois critères principaux. Tout d’abord, la personne souffrant se restreint sur sa façon de s’alimenter, refuse parfois de manger ou possède des phases boulimiques. Elle peut aussi avoir recours à des pratiques spécifiques comme se faire vomir ou prendre des laxatifs.

Ensuite, le second critère alarmant est le poids. Une personne anorexique aura un IMC inférieur à 17,5 kg/m2. Et enfin, elle a une perception d’elle-même altérée. La personne peut refuser de reconnaître sa maigreur, elle a une vision déformée de son propre corps.

D’autres symptômes peuvent également apparaître comme une absence de règles, un ralentissement de la croissance, une obsession alimentaire, un surinvestissement intellectuel ou de l’hyperactivité.

Le rôle du système endocannabinoïde dans les troubles alimentaires

L’anorexie mentale a des facteurs divers, qui peuvent être psychologiques, génétiques, socioculturels, environnementaux ou familiaux. Ce trouble peut être renforcé par l’anxiété, la dysmorphie corporelle ou la dépression.

Les personnes atteintes présentent donc, généralement, des déséquilibres psychologiques. Des études tendent à démontrer que le CBD aurait une action notable sur les personnes souffrant d’anorexie. Pour cela, il faut s’intéresser à la nature même de la molécule de CBD qui est un cannabinoïde. En tant qu’humain, nous possédons tous un système endocannabinoïde, responsable du bon fonctionnement de l’organisme.

Nous avons donc des récepteurs cannabinoïdes, qui nous permettent d’être réceptifs aux effets de tous les cannabinoïdes, dont le CBD. Ces récepteurs sont présents dans l’ensemble du corps, dont le système nerveux central et le système digestif. En consommant du cannabidiol, la substance se fixe sur les récepteurs et joue un rôle de régulateur. De plus, il a été démontré que dans l’anorexie, il existait une augmentation de la densité du récepteur CB1 dans certaines régions du cerveau (corticales et sous corticales). Cela révèle que le système endocannabinoïde peut être responsable du développement des troubles alimentaires.

Quels sont les effets du CBD sur les patients atteints d’anorexie ?

Dans le cadre de l’anorexie, le CBD peut agir à différents stades. En effet, il peut être une alternative intéressante naturelle, qui ne cause ni addiction ni effets secondaires. Dans un premier temps, le CBD peut avoir le potentiel de réguler l’appétit et donc la consommation alimentaire. Pour les patients anorexiques, il permet donc de stimuler la sensation de faim.

Dans un second temps, le CBD peut agir sur l’état dépressif et l’anxiété grâce à ses propriétés relaxantes. Il participe à réguler l’humeur et permet aux personnes atteintes d’anorexie d’adopter un meilleur rapport vis-à-vis de la nourriture et d’eux-mêmes. Même si les études sont encore minces pour montrer un réel impact du CBD sur l’anorexie, cette molécule de chanvre peut tout de même être bénéfique.

Comment consommer du CBD dans le cadre de l’anorexie ?

Il est possible d’utiliser du CBD de bien des manières, différentes gammes sont disponibles à l’achat. Pour l’anorexie, nous recommandons la consommation d’huile de CBD par voie sublinguale. C’est une méthode facile, efficace et qui offre des effets durables.

Sinon, il est aussi possible de prendre des gélules de CBD ou d’utiliser des fleurs de CBD en infusion, en préparation culinaire ou en vaporisation. Dans tous les cas, il est important de vérifier que le produit choisi ne comporte pas plus de 0,2 % de THC. Vous avez le moindre doute ? Rapprochez-vous d’un conseiller ou d’un professionnel de santé qui saura répondre à toutes vos questions.

Commandez en toute sécurité !
Paiement sécurisé par CB
Livraison Discrète et Gratuite !

48h

Service client à votre écoute !
01-84-60-19-25
Produits 100% Légaux !
Taux de THC  inférieur à 0,2% 
 

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,