PROMOS JUSQU'À -50% ! ENCORE 2 jours 5 heures 22 minutes et 51 secondes POUR EN PROFITER ! LIVRAISON GRATUITE EN 48H 

Le CBD peut-il être détecté au test urinaire ?

cbd-test-urinaire

En tant que consommateur régulier ou ponctuel de CBD, vous vous êtes peut-être déjà posé cette question. C’est plutôt légitime puisque le CBD est extrait de la plante de cannabis. Alors, la molécule de CBD est-elle détectable au test urinaire ? On vous dit tout ! Pour en savoir plus sur le dépistage du CBD, rendez-vous sur notre article-guide !

CBD et test urinaire : ce qu’il faut savoir

Être positif au test urinaire après une consommation de CBD, c’est possible ?

De manière générale, vous n’avez aucun risque à consommer du CBD (cannabidiol). Que ce soit de façon ponctuelle ou régulière, le CBD n’est pas détectable au test urinaire. Et ce, quelle que soit la forme de consommation. En revanche, il faut veiller à ce que le taux de THC soit bien calibré dans votre produit CBD ou qu’il soit nul. Eh oui ! Il est possible d’apparaître positif à un test urinaire de cannabis, si et seulement si le CBD contient des traces trop importantes de THC. Cela peut arriver avec des produits provenant de pays où le taux de THC autorisé est supérieur à la France. Mais aussi chez certains revendeurs malhonnêtes qui n’hésitent pas à mentir sur la teneur en THC de leurs produits. Il est donc plus qu’important de surveiller ce point et d’opter pour des produits CBD de qualité, traçables et légaux.

La consommation de CBD peut-elle entrainer un retrait de permis de conduire ?

La consommation de CBD en elle-même n'est pas interdite et ne peut donc pas entraîner un retrait de permis de conduire. Cependant, il est important de noter que certains produits à base de CBD peuvent également contenir du THC. Selon la quantité de THC présente dans le système d'une personne, cela peut effectivement entraîner un retrait de permis, car le THC est une substance psychoactive qui peut altérer les capacités de conduite. Il est donc essentiel de s'assurer de la composition des produits CBD consommés et de leur conformité avec la réglementation en vigueur.

Quelle différence entre CBD et THC ?

Bien que toutes deux issues de la plante de cannabis, ces molécules ne procurent pas les mêmes effets. Populaire pour ses propriétés récréatives, le THC est la substance psychotrope du chanvre. C’est ce que l’on retrouve dans le cannabis dit récréatif, à savoir la marijuana ou le shit. Cette substance est responsable des effets euphoriques et de la sensation de planer. De plus, consommer du THC engendre de lourds effets indésirables sur la santé. Sa consommation peut donc être dangereuse, ce qui explique son illégalité en France. Il est alors classé comme stupéfiant et peut faire l’objet de dépistage (salivaire ou urinaire). Au contraire, le CBD est lui totalement inoffensif, il n’est donc pas recherché dans les dépistages anti-drogues. Véritable complément alimentaire bien-être, il n’entraîne pas de risque d’accoutumance ni d’addiction. Il possède des vertus naturelles reconnues qui contribuent à un bien-être régulier. Il permet, par exemple, de calmer les inflammations, réduire le stress, soulager les douleurs et autres maux du quotidien. Les produits CBD sont légalisés sur le sol français sous condition de ne pas contenir plus de 0,2 % de THC.

Les produits CBD sans THC : une nouvelle tendance

Depuis le debut de l'année 2023, les produits contenant 0% THC, que l'on appelle souvent Broad Spectrum sont de plus en plus à la mode. Vous l'aurez compris, de nombreux consommateurs choisissent ces produits pour ne pas avoir à se soucier d'etre positif a un eventuel test. C'est une excellente option pour ceux qui cherchent des alternatives pour aider au sevrage ou d'autres besoins thérapeutiques. L'absence de THC garantit également qu'il n'y a aucun risque d'effets psychoactifs. Les produits sans THC se présentent sous la forme d'huile de CBD Broad Spectrum 0% de THC ou de Gélules de CBD. 

cbd-depistage-urinaire

Dépistage par test urinaire : de quoi parle-t-on ?

Dans quels cas le test urinaire est-il utilisé ?

Il existe de multiples tests urinaires pour dépister la consommation de stupéfiants. Celui qui nous intéresse est le test urinaire pour cannabis. Celui-ci peut être utilisé après un test salivaire positif. Il vérifie si la personne est consommatrice de cannabis mais n’atteste pas d’une dépendance. Il est utilisé en test de première intention. À contrario du test salivaire, il n’est pas recommandé comme outil de prévention de sécurité routière. Réputé pour être fiable et rapide, il est souvent utilisé par les hôpitaux, les laboratoires ou les centres de désintoxication. Mais les consommateurs de cannabis récréatif peuvent également s’en procurer, ainsi que la famille pour surveiller la consommation de leurs proches ou de leurs enfants.

Que dépiste le test urinaire pour cannabis ?

Le test urinaire pour cannabis détecte uniquement la molécule de THC si elle est présente à plus de 50 ng/ml d’urine. Ainsi, il va dépister la consommation d’herbe (marijuana), de résine de cannabis (shit) ou d’huile de cannabis. Que ce soit en joint, en pipe, en inhalateur ou encore en ingestion, mélangé à d’autres aliments. Sous forme de bandelette, il suffit de tremper le test dans l’urine. Le résultat apparaît après 5 minutes. Si celui-ci est négatif, cela signifie qu’il n’y a aucune trace de THC dans les urines. S’il est positif, une consommation de THC a eu lieu. À noter : le test urinaire exclut tout résultat positif à une consommation passive (fumée inhalée).

Par conséquence, si vous consommez des produits composés de molécules récentes telles que le H4CBD, vous devrez théoriquement etre négatif au test de dépistage urinaire.

Combien de temps peut-on être positif au cannabis ?

Les traces de THC peuvent être dépistées dans les urines plus ou moins longtemps selon l’usage et le métabolisme de chacun. En moyenne, le THC reste dans les urines 2 à 3 jours pour une consommation ponctuelle ; 5 à 10 jours pour les fumeurs réguliers (3 à 4 joints par semaine) ; 14 à 30 jours pour une consommation quotidienne ; jusqu’à 40 à 60 jours pour certains consommateurs chroniques (plusieurs joints quotidiens réguliers). De plus, il faut noter que l’ingestion de THC (space cake, infusion…), le rend détectable jusqu’à 5 jours.

UNE QUESTION ? CONTACTEZ NOUS !

Si vous avez des questions sur les produits au CBD, nos conseillers se feront un plaisir de vous répondre !

01-84-60-19-25

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,