10% DE RÉDUCTION POUR VOTRE PREMIÈRE COMMANDE + LIVRAISON GRATUITE !

Le CBD peut-il aider à traiter l'épilepsie ?

cbd-et-epilepsie

L’épilepsie est une maladie nerveuse chronique survenant par épisodes de crises.

Avec plus de 600 000 personnes atteintes en France, elle se place comme étant la deuxième pathologie du système nerveux la plus répandue, après l’Alzheimer.

Certaines formes sévères, principalement infantiles, sont difficiles à maîtriser car elles ne répondent pas aux traitements classiques.

Après plusieurs études, le CBD apparaît comme une solution potentielle pour traiter ces types d’épilepsie. Quand est-il réellement ? Le cannabidiol peut-il soigner l’épilepsie ? Au meme titre, le CBD peut aussi aider a lutter contre d'autres maladies nerveuses comme nous l'évoquions dans cet article.

L’épilepsie, une pathologie neurologique répandue

L’origine de cette maladie résulte d’une anomalie de décharge dans le réseau de neurones. En conséquence, des crises neurologiques imprévisibles et très courtes sont provoquées.

Elle touche aussi bien les enfants que les adultes et les personnes âgées. Cependant, on estime que plus de la moitié des patients concernés sont très jeunes.

Présente dans diverses formes, l’épilepsie peut être pharmacorésistante, ce qui entraîne la non-action des traitements médicamenteux classiques. 150 000 patients seraient concernés.

Des symptômes divers très handicapants

Les signes épileptiques peuvent être très variés. On relève cependant deux grands types de crises :

Partielles : elles n’atteignent qu’une petite partie du cerveau. Les symptômes sont donc différents selon la zone touchée et se caractérisent par plusieurs troubles (langage, moteurs, sensoriels, sensitifs et perte de la mémoire).

Généralisées : ce sont les plus connues, elles provoquent des pertes de connaissance brèves, des convulsions, des courtes absences (rupture de contact, immobilité et regard fixe). Ces symptômes invalident fortement les patients au quotidien. En effet, selon l’intensité de l’épilepsie, certains peuvent avoir jusqu’à des centaines d’épisodes par jour.

Les traitements administrés pour calmer l’épilepsie

Afin de réduire le nombre de crises épileptiques, les patients sont soumis à des traitements antiépileptiques. Selon la forme diagnostiquée, différentes molécules leur sont administrées.

Ces médicaments ne soignent pas l’épilepsie, ils permettent seulement d’améliorer le quotidien et de soulager les divers symptômes. Ils tentent d’apporter un contrôle à la personne atteinte.

cbd-traitement-epilepsie

Le CBD, allié naturel pour traiter l’épilepsie

Les potentiels bienfaits du cannabidiol sur les patients épileptiques

Composant naturel issu du chanvre, le CBD (cannabidiol) semble posséder de multiples vertus intéressantes pour soulager certains maux et certaines pathologies. À l’inverse du THC, autre molécule populaire, il est légal en France et n’entraîne pas d’effet psychotrope ni d’addiction.

On ne retrouve donc pas l’effet planant du cannabis récréatif. Son usage médical reste toujours discuté, mais on lui concède des propriétés anti-inflammatoires, neuroprotectrices et apaisantes. Il semblerait être un antiépileptique naturel et efficace contre certaines formes d’épilepsie.

En effet, grâce à son action sur le système endocannabinoïde (SEC), il permettrait de réguler et diminuer les convulsions et les crises.

Pour bien comprendre, le SEC joue un rôle sur l’équilibre de notre organisme à bien des niveaux (faim, douleurs, sommeil, inflammations…). Il est constitué de deux capteurs, le CB1 et CB2. Appartenant aux cannabinoïdes, le cannabidiol va alors interagir avec le récepteur CB1 qui se situe au niveau du système nerveux et transforme ainsi le message nerveux à l’origine des crises. Ce qui permet de réduire considérablement les épisodes convulsifs.

etudes-cbd

Des études encourageantes sur l’utilisation du CBD dans certaines formes d’épilepsie

Trois grandes études, dont deux pour des formes infantiles, ont été réalisées ces dernières années. Elles tentent de mettre en lumière les bienfaits de cet extrait de chanvre pour traiter l’épilepsie.

La première fut conduite par le Dr Devinsky, en 2017, sur des enfants souffrant d’une forme rare et sévère : le syndrome de Dravet. En utilisant une huile contrôlée (Epidyolex) dont la concentration de CBD est de 10 %, les crises ont chuté de 50 % pour 43 % de patients testés (contre 27 % placés sous placebo).

La seconde étude, menée sur des enfants atteints du syndrome de Lennox-Gastaut, a été également très encourageante. Le cannabidiol a permis de diminuer les crises à hauteur de 42 %. La troisième étude, réalisée par le Dr. Szaflarski, a tenté d’évaluer l’efficacité et la tolérance du cannabidiol sur des patients, à la fois, enfants et adultes, résistants aux traitements classiques.

Cette recherche démontre que le CBD réduit de moitié les crises convulsives. Cependant, n’ayant pas de « groupe placebo », les résultats ne sont pas aussi pertinents que les deux précédents essais. Ces recherches cliniques apportent tout de même une preuve d’efficacité d’un traitement par huile de CBD. Notamment, sur les formes épileptiques suivantes : le syndrome de Dravet, le syndrome de Lennox-Gastaut et celles pharmacorésistantes.

Le CBD comporte-t-il des risques d’effets secondaires ?

Lors de ces différentes études, quelques effets secondaires légers sont apparus (notamment des diarrhées et des somnolences).

Sachez que le CBD ne comporte habituellement pas de risque pour ses utilisateurs. En revanche, ne prenez pas ou ne donnez pas à votre enfant du cannabidiol sans consulter en amont votre médecin.

En effet, il peut y avoir une interaction avec des molécules présentes dans d’autres médicaments. C’est le cas, par exemple, du clobazam qui entraîne une augmentation de la concentration active du médicament ou l’acide valproïque qui provoque l’altération des enzymes hépatiques.

Consommation du cannabidiol dans le cadre d’un traitement épileptique

L’Epidyolex est le seul médicament ayant pour substance active le cannabidiol. Son utilisation est très encadrée, suivie et soumise à prescription médicale.

Par ailleurs, l’usage non-médicamenteux du CBD peut être possible. Notamment sous forme d’huile en privilégiant la voie sublinguale pour une action très rapide (entre 5 et 15 minutes). Nous vous conseillons d’adapter la dose selon les réactions observées et les besoins. N’hésitez pas à consulter préalablement un médecin pour vous assurer que vous pouvez en consommer.

De plus, soyez vigilants à la qualité du cannabidiol utilisé. Veillez à ce qu’il soit issu de l’agriculture biologique et ne contienne aucune trace de toxicité (pesticide, traces de métaux lourds…) ni de THC.

Grâce à ses vertus naturelles, le CBD semble être également très prometteur dans le soulagement de la fibromyalgie.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Commandez en toute sécurité !
Paiement sécurisé par CB
Livraison Discrète et Gratuite !

24/48h

Service client à votre écoute !
01-84-60-19-25
Produits 100% Légaux !
Taux de THC  inférieur à 0,2% 
 

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,